Grossesse

Dire ou ne pas dire le prénom avant la naissance ?

C’est ici un choix très personnel, et chacun a ses motivations. Il y a peu, je me suis questionnée sur pourquoi. Ici nous avons pris l’option ne pas dire, mais finalement pourquoi ?

Pour mon premier, c’était pour limiter l’avis des personnes autour de nous. Enfin du moins je pense que c’était ça. Premier bébé, tout le monde donne son avis sur des prénoms même si on ne demande rien. Genre discrètement les beaux parents : j’aime beaucoup ce prénom là, et puis celui là aussi. Si vous manquez d’idées hein… Euh non on ne manque pas d’idées en fait, on doit juste s’accorder ce qui n’est déjà pas évident, donc ça va concerner juste nous deux.

Deuxième bébé, nous ne savions pas si fille ou garçon. Du coup quelque part ça me dérangeais moins de dire les prénoms, même si nous n’en avons rien dit. Et c’est là que j’ai commencé à réaliser que ce n’était pas une histoire d’avis des personnes, ou de garder la surprise du prénom pour les autres. C’est que j’ai besoin moi d’imaginer mon bébé d’abord comme un bébé, pas comme une fille ou un garçon, puis d’imaginer son prénom, d’imaginer ce qui est possible, de changer son prénom au dernier moment si je le sens comme ça (c’était le cas pour ce petit deuxième d’ailleurs).

Troisième bébé, nous savions que c’était un garçon, et avons hésité jusqu’à tard pour son prénom. Ses trois prénoms étaient sûrs, l’ordre ne l’était pas totalement, même si nous avions une préférence, c’était à confirmer. Jusqu’au bout j’aime imaginer mon bébé sans forcément le nommer, même si au fond de moi je sais quel est son prénom.

Quatrième bébé. Peu de gens nous demandent son prénom, les personnes savent que nous ne le disons pas. Et puis certains savent, parce qu’un jour il y a très longtemps j’ai dit les prénoms que nous aimions pour une fille, et que nous savons donc que c’est une fille. Et parmi ces prénoms, il y en a certains que nous avons écartés, et d’autres que nous avons gardé. Ceux à bonne mémoire ont tenté de savoir, voir l’ont dit. Ça m’a fait bizarre et m’a obligée à me re-questionner : pourquoi ne le dit-on pas, surtout quand les personnes s’en doutent ? Après avoir tourné et retourné le truc dans ma tête, je crois que ça reste que j’aime nommer mon bébé à la naissance. Son prénom avant, j’y pense.

Mais même quand, comme là, il est une évidence, que depuis que je suis enceinte j’avais le sentiment que ce bébé-là était une fille et aurait ce prénom-là. Que nous nous sommes donnés quand même le luxe d’hésiter, de peser le pour et le contre, d’imaginer d’autres prénoms, pour revenir à celui-ci. Mais c’est quelque chose qui nous appartient à nous. Que nous avons envie de partager avec nos enfants en premier, sans que ça soit quelqu’un d’autre qui leur dise. Et que je n’aime pas entendre mon bébé nommé par son prénom avant sa naissance. Par simplicité nous proposons un surnom pendant la grossesse, pour ceux qui ont besoin de dire autre chose que le bébé. J’avoue que de l’entendre d’autres personnes alors que nous n’étions pas prêt à le partager m’a fait me questionner, et hésiter à changer son prénom. Car cela m’a donné quelques temps l’impression de ne plus avoir ce côté intime avec mon bébé sur ce prénom. Avant de me rendre à l’évidence que non, car c’est son prénom. Ses trois prénoms, nous revenons toujours aux mêmes et dans le même ordre.

Et puis je me suis demandée autre chose : pourquoi ce besoin de savoir avant la naissance de la part des autres personnes ? Je le comprends, l’envie, la curiosité, l’impression de connaître un peu plus ce bébé, alors que nous nous le sentons tous les jours, que mon ventre évolue … Et pourtant connaître son prénom avant ne change rien à la place qui lui est faite ! Quand des personnes de mon entourage attendent un bébé et ne disent pas le prénom, oui je me mets aussi à imaginer ce bébé avec un prénom ou un autre, sans le dire. Régulièrement je suis proche du prénom choisis, voir je suis tombée juste, des fois j’en suis très loin. J’aime le penser, mais je ne le dis pas. Car ça ne m’appartient pas. Et que je n’en ai pas besoin. J’aime découvrir le prénom des bébés des autres après la naissance. En fait je crois vraiment que dans mon ressenti, le bébé est nommé à la naissance. Peut être pas que dans le mien: j’avais besoin d’aide pour un projet dessin, où le prénom de bébé sera intégré, et j’ai demandé à mon beau-frère qui dessine très bien. Il a préféré me renvoyer vers une de ses amies, car il n’a pas envie de savoir le prénom avant la naissance.

J’en reviens donc au début: c’est vraiment très personnel et d’une personne à l’autre ce n’est pas pour la même raison qu’elle dira ou ne dira pas le prénom avant la naissance.
Et vous, vous le dites? Oui ou non, pour quelle raison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *