Transat nuna leaf grow

Toute ma grossesse (et même avant), j’ai lorgné sur le transat Nuna Leaf grow, en me disant: je prends, je ne prends pas ? Finalement quand Pucinette a eu deux mois je l’ai acheté, et sans regrets !

Une nuit un peu compliquée… transat à la rescousse

J’ai hésité aussi longtemps, parce que j’avais déjà un autre transat, et très bien aussi, qui est le Babybjörn Balance. Je vous ferai un petit comparatif des deux à l’occasion… Mais ce n’est pas le sujet ici. Quand Pucinette a eu 3 mois, on m’a demandé de rendre le Babybjörn balance que j’avais en prêt (depuis 4 ans car la personne n’en avait pas besoin avant et savait qu’il servait beaucoup chez moi, notamment lors des ateliers de portage quand il faut un petit transat pour poser un bébé). Du coup ni une, ni deux, quitte à investir dans un transat autant que ça soit dans un modèle qui me fait envie depuis longtemps.

Oui je parle d’investissement, car on ne va pas se le cacher, le prix fait sacrément réfléchir à l’achat.

Je voulais le Leaf Grow, parce que son système d’inclinaison me paraissait important pour la durabilité du produit. Aucun regret d’avoir investi un peu plus et pris justement cette option là.

Il faut savoir que toute la gamme des transats Leaf de Nuna est garantie jusqu’à 60kg. Ca veut dire que les grands peuvent s’y installer. Alors dès le début j’ai posé une règle: Pucinette est prioritaire pour accéder au transat. J’ai bien fait. Parce que le transat est tout le temps occupé. TOUT LE TEMPS. Les grands l’adorent. Dès qu’un s’en va, un autre s’y installe. Ils passent un bon bout de journée à lire dedans, ou pour miniPiou quand il a un petit moment de fatigue il s’y repose avec une couverture et repart tranquillement jouer 1/2 heure après.

Concernant l’utilisation pour Pucinette (oui parce que bon, c’est un peu pour elle quand même que je l’ai acheté !): elle y est vraiment très bien installée. Le fait de pouvoir varier l’inclinaison est un plus. Pour le moment on utilise soit la position allongée, soit la position intermédiaire.

Bébé 3 mois

Côté réglages, il a le réducteur cocon pour les bébés, très simple à enlever et à laver (mmmh je vois d’ailleurs sur les photos qu’un petit tour à la machine à laver ne lui ferait pas de mal)

Système de harnais ventral avec deux réglages en largeur, pour s’adapter à bébé qui grandit. Si je devais mettre un petit bémol sur le système c’est le bruit du scratch: quand on l’ouvre pour poser en délicatesse bébé endormi… La solution étant donc de laissé ouvert dès que bébé n’est pas dedans et veillant à ce que ça ne se rescratche pas tout seul.

Le bercement semi automatique, c’est à dire non électrique mais qui tient 2-3 minutes quand on le laisse, c’est hyper appréciable. Si on souhaite le bloquer, c’est évidemment possible avec un petit bouton au niveau de la base du transat.

Pour résumer:

Points forts:

  • Très grand modèle, permettant aux bébés comme aux aînés d’être fort bien installés
  • Réducteur pour les tout-petit très cocon
  • Système de bercement
  • 3 positions d’inclinaison

Point faible:

  • Son encombrement, il faut lui trouver une place dans le salon et on ne le déplace pas souvent.
  • Le tissu s’est mis à pelucher assez vite.
  • Son prix: un tout petit peu moins serait quand même appréciable. On le trouve en moyenne autour de 250€. Sur certains sites ou magasins (orchestra notamment avec la carte fidélité) entre 225 et 229€.

Concernant les accessoires: je n’en ai pas acheté. J’ai longuement hésité. Le canopy me plaisait beaucoup. Je pense que je l’aurai pris si j’avais eu le transat dès la naissance de Pucinette, pour abriter un peu plus de la lumière en soirée quand elle « veillait » tard. Ou pour un bébé d’été si on sort le transat de temps en temps sur la terrasse/dans le jardin. Mais vu sa taille et poids on y réfléchi à deux fois.

L’arche de jeux: j’étais partie pour aller la chercher, et je ne l’ai pas trouvé intéressante du tout: on ne peut pas retirer les jouets, et trois jouets à la fois au dessus de la tête de bébé c’est trop. Pas d’intérêt réel pour le bébé. Déformation professionnelle quand tu nous tiens… Mais c’est un jouet à la fois pour bébé, j’insiste ! Ça lui permet de vraiment se concentrer dessus.

Une dernière chose: transat et motricité libre ne sont pas incompatibles ! Oui parce que ça y est je vois déjà des réactions arriver. A partir du moment où le transat ce n’est pas toute la journée, il n’y a pas de problème. Chez nous le transat sert en relais des bras quand c’est nécessaire, que Pucinette en a marre d’explorer et a un coup de fatigue. Parfois elle va en écharpe, parfois dans le transat, si elle galère à s’endormir. Ça a été un vrai soulagement pour moi, les fois où je ne pouvais pas la porter en écharpe du fait de l’allaitement compliqué et douloureux des premiers mois (enfin qui à 6 mois est toujours douloureux mais moins !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *