C'est tendance,  Portage

Porter, dès les premières heures de vie.

J’ai déjà entendu des parents me dire : « à partir de quand pourrais-je porter mon bébé ? » « ne sera-t-il pas trop petit pour être porté dès la naissance ? »

Face à ces questions, un article s’impose !

Oui, portez, dès la naissance, n’hésitez pas !!!

Arriver dans notre monde n’est pas quelque chose de facile pour bébé qui était dans un environnement où il n’avait pas à songer à sa température, était nourrit en permanence, bercé, n’avait pas besoin de respirer…  Porter votre tout petit, c’est comme faire une transition pour que l’arrivée parmi nous soit la plus douce possible, c’est presque une adaptation progressive à notre milieu, comme vous feriez une adaptation en crèche ou chez la nounou. En plus du plaisir et de l’émotion partagé entre le parent et le bébé, porter contient, rassure, accompagne la croissance, stimule, berce…

Une autre question revient souvent : « oui, mais la position qu’on nous recommande, c’est allongé sur le dos, alors en portant, ne vais-je pas créer des douleurs au dos de mon enfant ? »

Lorsque l’on porte son enfant dans une position d’agrippement, c’est-à-dire assis-accroupi, c’est la position naturelle du tout petit. Même plus : c’est une compétence de votre nouveau-né que de pouvoir s’agripper et vous aider à le porter.
La position arrondie de son dos dans un mode de portage physiologique le respecte donc totalement. C’est au fur et à mesure du temps que son dos va se « dérouler » par sa musculature qui se développe.

Évidemment, en portant le tout petit de nombreuses heures, on s’oppose au « dogme » sociétal qui est celui que tout parent aura entendu au moins une fois  « tu vas lui donner de mauvaises habitudes ».
Les habitudes sont faites pour être changées en fonction des besoins ! Dans un premier temps le bébé à besoin de proximité avec son parent. Quand ce besoin aura évolué, naturellement le bébé ne sera plus dans cette recherche de proximité.

Permettre à un enfant d’être porté autant que de nécessaire, ce n’est pas lui donner de mauvaises habitudes, c’est répondre à ses besoins. Dès que l’on prend l’enfant contre soi et qu’il s’apaise, ce n’est pas signe de caprice, mais qu’on a répondu à son besoin de sécurité, de contact. Il est rassuré. De nombreux théoriciens l’ont démontré : plus l’enfant est certain d’appartenir à son parent, plus il pourra se séparer de lui avec confiance et facilité, voire même avec envie, pour pouvoir découvrir le monde. Cette découverte est d’autant plus favorisée qu’avoir porté votre enfant,  a été pour lui source de stimulation : rassuré par votre odeur, votre contact, l’enfant est totalement présent dans votre vie sociale et expérimente tout ce que son parent fait.

N’hésitez donc pas à porter votre enfant dès ses premières heures de vie, lui offrir un environnement rassurant dans lequel votre tout petit saura trouver sa place jour après jour. Épanoui et sécurisé, cela ne fera que favoriser son irrésistible envie de découverte du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *