C'est tendance,  Portage

Les erreurs fréquentes en portage #2

Ce matin j’étais en retard un peu juste en temps pour aller à l’école. J’ai vite attrapé un de mes nombreux porte-bébés, installé Petit Piou dedans et nous sommes partis. Arrivés sur place, il s’avère que Petit Piou a faim. Bon d’accord je n’ai pas choisit le porte-bébé idéal pour allaiter, j’aurai mieux fait de prendre une écharpe ce matin. Tant pis ! Je me débrouille et Petit Piou tète tranquillement. Je le redresse ensuite histoire de favoriser la digestion, et là je me rends compte qu’avoir enfilé le porte-bébé sous mon gilet puis sous mon manteau de portage n’était peut-être pas non plus la meilleure idée. Car pour desserrer le nouage des bretelles pas de soucis, mais pour resserrer confortablement sous deux épaisseurs de vêtements ça n’est pas la même chose. Mon petit Piou étant bien installé je me dis tant pis, ça attendra la maison. Ah ! J’avais oublié ce que ça faisait de porter trop bas ! Et pourtant c’est quelque chose que je peux observer fréquemment dans la rue. C’est donc le sujet des erreurs fréquentes en portage aujourd’hui. Vous pourrez constater que personne n’est infaillible 😉

Une règle que l’on peut retenir pour préserver notre dos tout comme notre périnée: l’idéal est de porter son bébé « à portée de bisous », c’est à dire qu’en baissant simplement la tête on arrive à faire un bisou à notre bébé. C’est un repère tout simple qu’il est intéressant à connaître, à partir de là chacun peut trouver sa hauteur idéale de portage qui peut différer d’une personne à l’autre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *