Grossesse

Grossesse alitée… C’est reparti pour un tour.

J’avais dis quoi déjà dans mon article du mois d’avril ? Que la grossesse à chaque enfant c’est différent ? Oui bon ben il y a un truc qui ne change pas chez moi: une certaine fragilité poussant au repos, voire à être alitée.

Pour mon premier, il y a 11 ans (ça passe vite!) c’était déjà pas génial. Contractions, col qui se raccourci à partir de 5 mois… Pour au final être alitée à 32 SA jusqu’à 37. Il est né à 37 SA +2 je crois que je n’étais pas alitée pour rien.

Forte de cette expérience, pour mon deuxième j’ai levé le pied assez vite. Déjà je ne travaillais plus en crèche, j’étais en train de passer mon diplome d’état d’éducateur de jeunes enfants. Stressant mais moins physique. Et à partir de 5 mois de grossesse tout était passé, et j’étais à la maison. Ca n’a pas empêché une petite alerte vers 32 SA cette fois encore, mais on m’a simplement dit plus de repos, sans être alitée. Il est né à 39SA+2 donc tout allait bien !

Pour le 3e je travaillais à nouveau en crèche. Je me suis arrêtée à 4 mois de grossesse. Avant les contractions. Avec un déménagement au milieu mais en faisant très attention. Sans surprise aux alentours de 7 mois (je suis incapable de me souvenir si c’était à 32, 33 SA ou un peu moins) col qui raccourci, je dois faire attention à me reposer suffisamment. Sans pour autant stopper toute activité. Et petit troisième est né à 38SA+5.

Bon alors pour ce 4e je m’attendais bien à avoir quelques petits chamboulements dans le genre aussi. C’est à dire être au repos à partir de 32SA. D’ailleurs j’avais prévu le coup: mon emploi du temps ne contenait plus que du travail administratif à partir de 30SA, et plus rien à partir de 32. Et sérieusement lever le pied à partir de la semaine prochaine. Il y a un mois première alerte contractions qui m’inquiètent (4 mois et demi de grossesse). Mais ça ne s’est pas renouvelé. Tout était bon aux examens. J’ai quand même fait annuler mes déplacements pros, je n’ai gardé que ce qui était sur place. Puis la semaine dernière j’étais vraiment fatiguée. En manque de motivation, inquiète… J’ai assuré ma semaine quand même. J’aurai du prendre en compte ce sentiment. Contre coup le weekend: contractions… du coup mardi matin rdv chez la sage-femme en urgence. Bilan: menace d’accouchement prématuré. Col trop court. Même si j’ai globalement eu assez peu de contractions elles ont été efficaces. Pour limiter au maximum les risques, me voici alitée. C’est que 26SA c’est vraiment très peu. Etre alitée porte ses fruits: beaucoup moins de contractions, donc en toute logique moins d’impact sur le col aussi. Et rien qui pèse vers le col. J’espère que ça durera longtemps ainsi. Malgré tout je sens que cette petite demoiselle a tendance a se placer très bas. Cela m’inquiète évidemment. C’est parti pour 10 semaines alitée. Objectif: tenir jusqu’à 36SA.

Et si je peux dire une chose: écoutez vous, écoutez votre petite voix intérieure, même s’il n’y a pas de signes extérieurs. Je regrette vraiment de ne pas l’avoir fait, pourtant seules nous pouvons savoir ce qu’il se passe dans nos corps. Il vaut mieux faire un contrôle pour rien que de passer à côté de quelque chose.

Bébé4, photo prise lundi à 26SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *