C'est tendance

Une petite enveloppe

Pour grand Piou il était évident que nous voulions savoir si c’était une fille ou un garçon. Grossesse un peu compliquée, j’ai eu pas mal d’échographies… Et c’est donc assez tôt, a 17 SA, que nous avons su que c’était un garçon.

Pour petit Piou j’avais envie de ne pas savoir. Mais un peu peur de regretter de ne pas savoir quand même. Alors nous avons demandé au gynécologue de l’inscrire dans une enveloppe comme ça en cas de regret, il suffisait d’ouvrir l’enveloppe. Enveloppe qui est restée fermée jusqu’à la naissance de Petit Piou. Nous étions décidés a ne pas savoir. J’ai autant aimé de ne pas savoir pour petit Piou que de savoir pour Grand Piou. J’ai aimé cette dimension mystérieuse, à imaginer mon bébé sans savoir si ça serait il ou elle. Pour le jour de la naissance je n’ai pas eu le sentiment que cela changeait grand chose, ce jour étant déjà tellement exceptionnel dans la rencontre de ce petit être.

P1150122

Alors pour mini Piou la question s’est longuement posée: on demande ou pas ? Je n’avais pas très envie de demander, et Papa Piou oui il n’a pas tellement aimé ne pas savoir. Il a plus besoin de se projeter avec bébé fille ou garçon. Pour moi c’est peut-être plus simple, en portant ce bébé qui m’arrache un sourire a chaque fois que je le sens bouger. Alors on a recommencé l’histoire de la petite enveloppe, le temps que je me décide. Et pour avoir le privilège de l’ouvrir en famille: que grand Piou et petit Piou puissent le découvrir en même temps que nous. Mais quitte à avoir l’enveloppe et l’ouvrir avant la fin de grossesse je me suis dis que ce n’est pas la peine de rester dans le mystère jusqu’à 15 jours avant la naissance. Alors le soir même de l’échographie on a donc décidé d’ouvrir la fameuse petite enveloppe. Mini Piou sera donc un petit garçon !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *