C'est tendance,  Promenade

Donkey… âne ?

Et oui, âne c’est bien et bien la traduction de donkey, et on ne s’attend pas forcément à une poussette de ce nom là. Pourtant à y réfléchir, c’est pas mal comme nom, vu comme on peut charger la poussette !

Vous en avez peut-être entendu parler de la poussette Donkey, nouvellement sortie chez bugaboo ? Elle est encore au stade de pré-commande pour les acheteurs mais sera livrable très bientôt si nous avons bien compris. En attendant on commence à réussir à la voir un petit peu en démonstration, et nous avons justement eu la chance de pouvoir la manipuler.

Nous l’avons vue en version duo, mais manipulée en version mono, c’est donc de cette version là dont nous allons vous parler aujourd’hui.

Ceci dit, duo – mono, je vous parle peut-être bizarrement là non ? En fait duo, mono, c’est parce que cette poussette est modulable pour un enfant, deux enfants d’âge rapprochés, des jumeaux… bref au gré des besoins on fait les changements.

D’un premier abord, la poussette en version mono nous a semblé assez imposante. Vraiment. Ca fait tout bizarre. Mais c’est bel est bien un aspect visuel, peut-être du fait du hamac décentré, car mon mètre ruban est formel : au plus large la donkey fait 60cm. Il y a le hamac décentré donc avec le panier sur le côté qui donnent cette impression de largeur, mais je crois également le guidon qui fait justement la totale largeur de la poussette, ce qui au final n’est pas le cas pour toutes les poussettes. L’armature du guidon étant bien large, Mamanfashion et moi en sommes venues à la conclusion que cela pouvait aussi jouer dans l’impression de largeur.

Les manipulations de la poussette sont assez simples, plutôt plus simple que sur les autres modèles de la marque. Nous aimons le fait qu’elle puisse se plier en un seul morceau, même si ainsi elle prend forcément plus de place que si on la plie en enlevant le hamac et les roues.

même pas besoin de s’arrêter pour allonger la poussette, elle est trop forte mamanfahsion !

Clic – clac, on change la position du hamac d’une seule main, c’est bien agréable. Clic, clic, on retourne le hamac en quelques secondes. Hop, plus qu’à prendre le panier dans lequel on arrive à rentrer bien des trucs. D’ailleurs ce panier, il faut l’avouer, c’est une chouette invention. J’ai bien apprécié lorsque j’ai essayé la poussette, ne pas avoir à se baisser avec mon ventre très arrondi de 7 mois de grossesse. La souris fashion et mon grand Piou ont aussi aimé : se servir tout seul dans le panier, c’est drôlement sympathique.

Vous vous en doutez, la poussette n’a pas que des atouts, ça ne serait pas drôle sinon. Alors voici aussi ce qu’on a pu relever : déjà pour Mamanfashion qui aime les petites poussettes, ben celle-ci, même ci en version mono ne fait que 60cm, reste grosse. Ce qui nécessite parfois de descendre du trottoir surtout quand il y a des voitures qui ont été négligemment garées sur le dit trottoir. Moi qui aime les grosses poussettes, j’en vois ses avantages aussi : elle n’est pas si énorme et donc en version mono passe aux caisses de supermarché (ça passe juste juste mais ça passe vers chez moi) ses grosses roues gonflables font qu’elle est vraiment facile à pousser (à noter que je n’ai pas testé dans une grosse montée non plus) et monte les trottoirs avec facilité. Ca doit être appréciable avec le poids de deux enfants. Avec le poids d’un enfant, ça se gère plutôt bien… sauf quand le trottoir est en gros dévers. Surtout si le devers est du côté de l’enfant, puisque le hamac ou est installé notre tout petit est décentré de la poussette. Et quand en plus on a des petites mains pour ce guidon bien large, pas facile finalement d’avoir un bon point d’appui pour garder la poussette sans qu’elle s’en aille vers le dévers (qui bien évidemment est en direction de la route sinon ça ne serait pas drôle).

Si nous avons beaucoup aimé la grande capote bien couvrante, la souris fashion a moins aimé. Cela dit rassurez vous, elle a trouvé la solution : elle a compris comment déclipper la capote. Donc le système est facile et rapide, mais vraiment hein, pas de doutes !

En parlant de rapide, vous remarquerez que j’ai tenté de faire rapide mais il y a tellement de choses sur cette poussette qu’on en découvre à chaque manipulation, alors ça n’est pas si facile que ça de vous en parler ! Je pense cela dit avoir fait un tour presque rapide de la Donkey en version mono. Et pour compléter tout cela nous vous concoctons une petite vidéo d’utilisation pour très bientôt.

Ah, j’oubliais : un point qu’on apprécie : l’enfant est placé plus haut que sur les autres modèles de la marque : hauteur d’assise = 51cm. Ca valait la peine d’être noté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *