La famille s’agrandit, bienvenue jalousie !

J’ai effectué pas mal de lectures concernant la jalousie qu’éprouve l’aîné à l’occasion de l’arrivée d’un second enfant dans la famille.

Et j’ai bien fait ! Cela m’a évité bien du soucis quand j’entendais dire d’autres Mamans ou je lisais à droite à gauche « elle adore sa petite soeur », « il n’y a pas une once de jalousie » mais chez moi ça ne se passait pas du tout comme ça.

Je cite ici un passage du livre « Tout se joue avant 6 six ans » du Docteur Fitzhugh DODSON
(le titre n’est pas top, mais le contenu du livre est assez intéressant)
« Chaque fois qu’un petit frère ou une petite sœur entre dans la famille, votre enfant réagit de manière bien précise. Quand une mère me dit « Jean-Pierre a aimé sa sœur dès le premier jour », je n’en crois rien. C’est psychologiquement impossible. »

Avant l’accouchement mon Chat exprimait clairement qu’elle ne voulait pas de cet intrus « Non pas le bébé » me disait-elle quand je lui parlais de sa petite sœur qui serait parmi nous d’ici quelques semaines.

Et lorsque j’ai accouché, la première fois qu’elle m’a vu avec la Souris dans les bras (et donc la première fois qu’elle voyait sa sœur), j’ai eu droit a un « Au revoir Maman » et elle a fait demi-tour. S’en est suivi au retour à la maison quelques moments difficiles notamment au moment des tétées lorsque j’étais seule avec mes deux filles.

Réfléchissant un peu à la réaction de mon aînée et en me remémorant mes lectures sur le sujet, je me suis dit que d’une part elle verbalisait  et extériorisait sa colère, et exprimait son mécontentement vis à vis d’un changement dans sa vie et c’était plutôt une bonne chose. D’autre part je trouvais cette jalousie saine et je vais vous expliquer pourquoi.

Imaginez que votre époux/ami/concubin vous annonce un beau jour plein d’enthousiasme  « Chérie, dans quinze jours/trois semaine, ma maîtresse vient s’installer chez nous, elle s’appelle Violaine. Ne t’inquiète pas, je t’aimerai toujours autant, je vous aimerai toutes les deux, mon cœur est assez grand pour cela. Par contre il va falloir que je m’occupe également de Violaine. Donc je serai avec toi le lundi, mercredi, vendredi et avec elle le mardi, jeudi, samedi et pour le dimanche on jouera à la courte paille le matin pour savoir avec qui je passe la journée ». Votre rivale arrive chez vous, et vous vous rendez compte qu’elle n’a pas l’intention de faire quoi que ce soit dans la maison. Madame se contente uniquement de lire, regarder la télévision et surfer sur le net en sirotant un soda. De plus comme c’est une personne nouvelle dans la famille, les visites s’enchaînent pour voir la voir et lui faire des compliments.

Quels seraient vos sentiments pour cette Violaine ?
Voilà a peu près ce que ressent un enfant d’âge préscolaire à l’arrivée de son petit frère ou de sa petite sœur, il se sent lésé, en colère.

Maintenant que nous avons fait un état des lieux sur l’arrivée d’un second bébé par rapport aux sentiments de l’aîné, je vous retrouve prochainement pour vous donnez quelques piste pour tenter d’atténuer cette jalousie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *