Vers du plus organisé (2)

Je vous en avais déjà parlé, je suis à la recherche d’une meilleure organisation. Vous avez pu lire ma micro expérience flylady.

J’ai lu récemment le livre très en vogue de Marie kondo: l’art du rangement.

Je dois avouer que j’avais déjà entendu parler d’elle et de sa méthode Konmari il y a plusieurs années, par un partage d’expérience dans le magazine peps. La personne parlait des vêtements et ça m’avait intrigué. Depuis longtemps du coup c’est resté quelque part dans un coin de ma tête.

Au premier chapitre du livre, je me reconnais bien dedans. Ce qui est écrit me parle, et me donne l’envie d’aller plus loin.

Il faut dire que j’ai vraiment besoin d’être mieux organisée car je cumule plusieurs activités professionnelles et veux aussi passer du temps avec mes enfants. Et puis je suis persuadée que cela a un impact émotionnel. Je m’en rends régulièrement compte, à petit niveau, comme par exemple le besoin de ranger autour de moi avant de pouvoir travailler efficacement.

Le livre de Marie kondo se lit vraiment facilement. J’y ai trouvé des choses qui me parlent, comme ne garder que les vêtements qui nous font plaisir, pour lesquels on ressent quelque chose de positifs, comme tout réunir au même endroit pour le même style de choses…

Et puis aussi des choses qui me plaisent moins. Je trouve qu’elle incite un peu trop à jeter. Pas à donner. Ça a même une dimension presque culpabilisante de donner car elle sous entend que ça va encombrer l’autre. Bon, il n’y ptet pas Emmaus au Japon! Dans le livre elle parle de ne pas donner pour ne pas encombrer famille ou amis. Je reste quand même mitigée il y a bien des choses que l’on m’a donné, que je suis ravie qu’on nous ait donné !

J’ai aussi lu plusieurs témoignages de personnes qui disent qu’elles ont trop jeté et eu des regrets. L’auteure dit que si on a un regret, nous pouvons toujours racheter quelques mois plus tard. À la fois c’est vrai. À la fois on ne peut pas toujours retrouver la même chose puis c’est un peu du gaspillage non? Même si je comprends bien que dans l’idée il n’y aura pas besoin de racheter et que ça serait que très peu de choses au final ! Je me dis que s’il y a des choses pour lesquelles on n’est pas sûrs il y a peut être la possibilité de les stocker quelques mois au garage par exemple et de tout enlever 6mois après quand on est sûrs !

Il y a des choses qui ne me font pas plaisir à garder mais que je garderai quand même. Mme kondo ne doit pas avoir d’enfants. Les « ça peut servir » j’en garde plein pour les bricolages avec le enfants ! Je ne veux pas acheter du matériel tout le temps, je préfère la recup. Et mon « ça peut servir » sert (dans une certaine limite bien sur).

Au final c’est un livre où j’ai trouvé plein de bonnes idées à prendre, ou je pense sincèrement appliquer certaines choses, tout en sachant que je ne ferai pas tout à la lettre.

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Kat

    Coucou,
    je suis tout à fait d’accord avec toi! J’ai lu son livre il y a quelques mois, et je trouve également qu’elle jette trop et qu’elle en fait son point d’orgueil… je suis arrivée à la même conclusion concernant les enfants (j’ai vu sur internet qu’elle a une fille de 6 mois, mais au moment quand elle a écrit son livre, elle en avait pas).
    Mais j’ai pris ce qui m’a inspiré (trier beaucoup d’un coup, ‘remercier’ les choses qui ont servis, trouver un côté positif dans les affaires dont on s’en sert pas pour déculpabiliser qu’on s’en débarrasse et ranger les vêtements sur la tranche, par exemple).
    Bonne route pour une organisation efficace!

  2. 2
    Choupie de puériculture

    Ah peut être écrira t elle un nouveau bouquin quand sa fille aura 6ans !!!
    Réunir tout au même endroit même moment pour trier beaucoup d’un coup je trouve ça top.
    Merci pour ton avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *