Trouver un travail à temps partiel

J’ai envie de retravailler. J’aime vraiment mon boulot. J’ai envie d’avancer encore sur plein de projets. Je mets d’ailleurs beaucoup de choses en place pour créer quelque chose, mais il faut le temps (beeeeeaaaaucoup de temps !).

Alors je regarde ce qu’il se passe dans ma branche, les offres d’emploi éventuelles. Mais quelle galère de reprendre à temps partiel. Manifestement personne n’envisage des temps partiels ?! Enfin si j’en trouve. D’ailleurs j’en ai même trouvé un juste parfait. Le lieu était topissime. Pile dans ce que je voudrai développer. Les horaires me convenaient parfaitement. C’était à 45minutes de la maison mais ça c’est un détail vu ma motivation. Sauf que raté. C’est un contrat aidé. Et je n’y ai pas droit, cela ne fait pas 12 mois que je suis au chomage et je ne rentre pas dans les autres critères éventuels.

Il semblerait d’ailleurs que le poste n’ait toujours pas été pourvu. Parce que ce n’est pas si évident que ça de trouver quelqu’un pouvant rentrer dans les critères des contrats spécifiques. Je comprends que des employeurs puissent être obligés de passer aussi par ce type de contrat, quand on manque de budget.

Alors je regarde ce qu’il y a d’autre. Et j’ai vu des offres intéressantes. A temps plein. Ou plus que plein. Ce qui nécessite d’embaucher une nounou à domicile pour récupérer les enfants le soir après l’école, la garderie fermant trop tôt par rapport à mes horaires éventuelles et celle de mr Piou. Bilan ? On a fait l’année dernière, les jours où on embauche la nounou tout mon salaire y passe. Pas si intéressant que ça (heureusement y’a les autres jours hein !). Parce que même si j’ai envie de travailler parce que j’aime ce que je fais, c’est aussi pour y gagner un peu. Tant qu’à y être. Parce que si c’est juste pour rester à ce que j’aime ce que je fais, en fait je le fais déjà au niveau associatif.

Vraiment, je n’imaginais pas que reprendre à temps partiel serait aussi compliqué. Ça fait se poser beaucoup de questions.

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *