DIY: un gilet pour nouveau-né

J’aime tricoter. Depuis longtemps. Si mes souvenirs sont bons j’ai appris lorsque j’avais 12 ans. C’est une amie de la famille qui m’a appris, puisqu’à l’époque ma maman n’aimait pas tricoter (elle s’est bien rattrapée depuis !).

Du coup je ne tricote pas tout à fait de manière conventionnelle. En effet j’ai appris à tricoter « à la suisse ». Ce qui fait gagner paraît-il une certaine rapidité dans le tricot. Mais en dehors de la manière dont on tient les aiguilles et le fil rien ne change, les ouvrages se tricotent de la même manière.

Cela fait donc plus de 15 ans que je tricote. Je vous laisse imaginer le nombre de pelotes que j’ai accumulé au fur et à mesure des soldes et autres belles occasions et coups de coeur. Il en est de même pour le nombre de livres remplis de jolis modèles.

Lorsqu’on a déménagé il y a quelques mois et que j’ai vu le nombre de cartons de déménagement rien que pour la laine (et pratiquement autant pour mes tissus…) je me suis lancée le défi d’utiliser une bonne partie de ma laine avant d’en racheter. Dur dur au moment des soldes mais j’ai tenu bon ! Enfin presque j’ai acheté de la laine pour la couverture de miniPiou, hors soldes d’ailleurs, mais je voulais absolument cette laine là!

En farfouillant dans mon stock je suis donc tombée sur mes dernières pelotes de laine Katia Austral. Ce fil là, je l’aime beaucoup.  J’ai commencé à le tricoter il y a 10 ans je crois, à la naissance de mon premier petit neveu. Un vrai bonheur car c’est un fil tout doux, moelleux et bien chaud juste comme il faut avec son mélange 50% mérinos 50% acrylique. En plus il a la bonne idée d’avoir une bonne tenue au lavage en machine. Bref parfait pour de la layette.

Le défi était donc d’utiliser mes deux dernières pelotes. Deux pelotes jaunes pâles. Histoire de compliquer un peu mon défi je voulais rentrer dans mes deux pelotes un gilet ET un bonnet pour les premiers jours.

J’ai eu beau parcourir mes bouquins de modèles, rien ne me convenait. Et plus j’y réfléchissais, plus je voyais bien un petit ensemble au point mousse. Oui mais le point mousse ça utilise plus de laine que le jersey évidemment. Alors j’ai fait des essais. En tentant un mélange jersey + mousse. Pour en revenir toujours au point mousse.

P1160288

Et j’ai encore ajouté un petit détail à mon défi: le moins de couture possible. En tricotant en rond j’aurai pu faire aucune couture j’avoue. J’ai quand même fait le choix de deux petites coutures pour être sûre d’obtenir la forme voulue. Couture sous les bras uniquement donc.

Jusqu’au bout je me suis demandée si j’arriverai à finir le bonnet. Et oui !!! Il me reste même 2 petits mètres de fil.

Pour une fois j’ai pris des notes en tricotant. Je vous les livre. On ne sait jamais au cas où vous auriez deux pelotes de laine à utiliser et un nouveau né à habiller 😉 Le modèle est simple à réaliser.

Échantillon: aiguilles n°3 un carré 10x10cm de point mousse = 23mailles et 50rangs.

Le corps du gilet se tricote en une seule partie.

Monter 116 mailles et tricoter au point mousse.

A 11cm de hauteur totale créer les emmanchures comme suit: tricoter 26 mailles, rabattre 4 mailles, tricoter 50 mailles, rabattre 4 mailles, tricoter 32 mailles pour atteindre la fin du rang. Continuer séparément en rabattant 2×1 maille sur les rangs suivant. Garder le tricot en attente sur une aiguille auxiliaire.

Les manches:

Monter 30 mailles et tricoter au point mousse. Augmenter de chaque côté 3x1m tous les 16rangs.

A 11cm de hauteur totale rabattre deux maille de chaque côté puis 2x1m tous les 2 rangs. Laisser les mailles en attente sur une aiguille auxiliaire.

Tricoter une seconde manche semblable.

Assemblage et encolure:

Reprendre les mailles en attente comme suit: demi devant + une manche + dos + une manche + demi devant. Sur le premier rang tricoter ensemble les deux mailles réunissant différentes parties c’est à dire: la dernière maille du demi devant et la première maille de la manche, la dernière maille de la manche et la première maille du dos, la dernière maille du dos et la première maille de la manche, enfin la dernière maille de la manche et la première maille du demi devant restant.

Faire un second rang.

Au troisième range tricoter comme suit:

8m, *2m ens, 6mailles* répéter jusqu’au bout du rang de * à * . Terminer par 5 mailles.

4 rangs plus haut:

7m *2m ens, 5m* répéter les diminutions de * à * jusqu’au bout du rang. Terminer par 5mailles.

4 rangs plus haut:

7m *2m ens, 4m* répéter les diminutions de * à * jusqu’au bout du rang. Terminer par 4 mailles.

4 rangs plus haut: 2m, 2m ens, 2m *2m ens, 3mailles* répéter jusqu’au bout du rang de * à *

2rangs plus haut:

2m, 2m ens, 2m *2m ens, 2m* répéter jusqu’au bout du rang de * à *.

Tricoter pendant encore 5 rangs puis rabattre les mailles.

A ce stade là, on obtient ça:

P1170213

Il reste à coudre le dessous des manches:

P1170214

Couture finie et petit bonnet aussi voici le résultat:

P1170215

Après une hésitation j’ai décidé d’ajouter des petites broderies et pattes de boutonnage pour plus de peps:

P1170216J’ai cousu des boutons pression sous les petites pattes de boutonnage et un troisième bouton pression au niveau de l’encolure.

Et je n’ai pas de photo mais j’ai décidé de découdre la petite patte avec la broderie que j’avais ajouté sur le bonnet, je trouvais ça un peu trop féminin finalement. Je vais peut-être voir pour la coudre dans l’autre sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *