Un peu d’aide ?

Il y a des fois où on hésite, on se dit qu’on aurait besoin d’aide, mais zut quoi, avant on arrivait bien à tout faire, pourquoi pas maintenant? Lorsque l’on est enceinte ou que l’on vient d’accoucher, on aurait bien envie d’assurer tout partout (question de fierté?) mais c’est fatigant, et soyons honnêtes, on a autre chose à faire ! Savoir se ménager et avoir de l’aide dans ces moments là, c’est important. Sauf que bon, demander à la famille de faire notre ménage, repassage, voire repas, ça n’est pas forcément facile. Et employer une femme de ménage, ça coûte souvent assez cher. C’est pour cette raison là que, même si j’étais au repos à 5 mois de grossesse, on se débrouillait comme on pouvait. Et à 7 mois, j’ai appris un truc génial. Lorsque l’on est au repos, que l’on doit se ménager, et durant tout le congé maternité, la CAF sait que nous avons besoin d’aide. Pour cette raison, elle accepte de prendre en charge une partie du montant pour employer une femme de ménage, en employant l’aide ménagère par le biais d’associations de service à la personne ayant passé une convention avec la CAF (ADMR, ADF, AGAF… pour celles que je connais, il y en a certainement d’autres). La partie de prise en charge dépend de votre quotient familial, mais le montant qu’il reste à votre charge est faible.

On n’entend pas forcément beaucoup parler de ce service possible, mais c’est vraiment un plus, c’est pour cela que je tenais à vous en parler. La seule chose dure: c’est quand ça s’arrête 😉 .

 

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    marilyn

    Il faudrait peut être essayer de mettre aussi en place des systèmes de type « SEL » pour pallier la lourdeur des tâches ménagères avec de jeunes enfants ?!

  2. 2
    MamanTendance

    Je ne connais pas bien le principe, en tout cas en lisant ce soir ça ne me dit rien. Peut-être pourriez-vous m’éclairer ? Toute initiative, idée, est bonne à prendre. Merci de votre participation Marilyn.

  3. 3
    Franck - Papa Blogueur

    Arf, les femmes de ménage… il y a du bon comme du mauvais, et nous, on doit avoir la poisse car on est toujours tombé que sur le mauvais !

    On a testé 2 socités et 3 femmes de ménage différentes, voici les « ptits » bugs rencontrés qui nous ont poussé à arrêter d’en employer (avec aide ounon)

    – faire les poussières avec les serviettes de table
    – laver les murs de la salle de bain avec les éponges des enfants
    – montet sur le marche-pied des enfants pour atteindre les hauteur (et le casser au passage, non remboursé bien entendu)
    – oublier les coin et le dessous du canapé avec l’aspirateur
    – ne passe le chiffon à pousisère que sur les 10 premiers centimères du dessus du bahut de la salle à manger
    – utiliser les protection de couches lavable en papier comme du sopalin pour les vitres
    – prendre les épondes de cuisine pour laver les toilettes

    etc.

    (GROS ENORME SOUPIR)

  4. 4
    MamanTendance

    Merci pour ce témoignage Franck. J’avoue j’ai bien ri, même si pour toi ça n’a pas du être très drôle… Mais j’ai retrouvé quelques passages connus: faire les poussières avec les serviettes de table. Bingo, les deux femmes de ménage qu’on a eu l’ont fait.. même si j’avais bien préparé à l’avance le matériel. Ceci dit, comme j’étais à la maison lors du passage de la femme de ménage (tant pour la première que la seconde) j’ai pu rectifier (au début je n’ai pas osé car vu trop tard de toutes façons, ensuite ça a été dit), prendre les éponges de la cuisine pour le reste de la maison, malgré ma précision d’ailleurs (et une éponge de changer, une !) et prendre le marche pieds des enfants (mais qui est solide, pas de casse chez nous). Des fois je me demande si c’est juste parce qu’elles n’osent pas demander ?
    Enfin pour la poussière qui reste et le passage de l’aspirateur aléatoire, là c’est vraiment pas de chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *