C'est tendance

Il m’impressionne

Oui, il m’impressionne vraiment mon miniPiou. Toujours aussi zen, même dans des situations plus embêtantes.

Pour cause de gros soins dentaire, le dentiste a utilisé sur moi de l’huile essentielle de girofle. Très puissant désinfectant. Très efficace d’ailleurs, ma gencive va nettement mieux. Mais aussi formellement interdit avec l’allaitement.

Oui je sais, vous allez me dire qu’il y a plein de trucs qu’on pense interdits avec l’allaitement et en fait ça passe. Mais là non. Vérification faite auprès d’un livre de référence, celui de Danièle Festy, puis auprès d’une consultante en lactation que j’ai appelé et qui a fait des recherches tout le long où nous étions au téléphone (30 minutes quand même). Et vraiment il n’y avait pas moyen. Il fallait passer 70 longues heures sans allaiter mon bébé, mon miniPiou de 4 mois.

Il n’a pratiquement jamais pris de biberon, j’étais un peu angoissée. Je lui ai dis, expliqué la situation. Et il a bu tranquillement son biberon. Coup de chance j’avais un peu de lait tiré que j’avais congelé il y a quelques semaines.

Mais je n’avais de quoi tenir qu’une après-midi. Il a pris ses biberons, très tranquillement.

Après avoir fait trois pharmacies j’ai fini par trouver du Picot riz premier âge. Je ne souhaitais pas un autre lait premier age (éventuellement le modilac riz en fait) car vu qu’il réagit aux protéines de lait de vache via mon lait, autant éviter de lui en donner en direct.

Au moment de donner le Picot riz, il a eu l’air de trouver le goût bizarre quand même. Je lui ai re-expliqué la situation, il a bu son biberon.

C’est ce soir là qui a été le plus dur. Fidèle à son habitude petitPiou s’est endormi, non pas pendant que je l’allaitais mais pendant qu’il prenait son biberon. Et s’est réveille 1h après, comme d’habitude. A babillé 10 petites minutes, s’est frotté les yeux. Comme d’habitude. Et souvent à ce moment là je lui donne une mini tétée, il se rendort et part pour sa nuit.

La tétine n’a pas fonctionné. il ne voulait pas du biberon non plus, il n’avait pas faim. Alors on a fait un long câlin. Il a pleuré. J’ai pleuré avec lui. J’ai compté les heures qu’il restait et me suis dis que ça allait être long. Dur. J’ai pleuré avec lui, encore.

Bercements, câlins, chansons, re-explication de la situation… Il avait le droit de pleurer bien sûr. Et puis il s’est apaisé. Endormi pour sa nuit. Et ensuite ? Il a continué à prendre ses biberons tranquillement, a être d’humeur aussi joyeuse que d’habitude. A montrer qu’il aimerait bien téter, mais a prendre le biberon que je lui proposais a la place.

Et puis hier matin, ça y est, le délai était passé. Il a pu téter à nouveau. A pris goulument le sein. Ma lactation qui avait faiblit malgré le fait d’avoir tiré mon lait pour maintenir la lactation, est revenue toute seule. Le corps est bien fait.

Et il m’impressionne mon miniPiou, d’avoir géré la situation aussi bien.

allaitement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *