Comment vit-on l’arrivée d’un second enfant ?

Il y a longtemps que je voulais faire un article sur ce sujet, comment vit-on en tant que maman, l’arrivée d’un autre enfant (dans cet article je vais vous parler de l’arrivée d’un second enfant puisque chez les Fashion c’est ce que nous avons vécus).

Pour comprendre il faut revenir au jour ou le Chat est née !

Par une nuit de septembre 2007, notre Chat est venue au monde.
Quelques heures après sa naissance j’ai annoncé à mon cher et tendre époux que ce serait notre seul enfant car je ne pourrais jamais en aimer un second autant. J’ai eu cette idée en tête pendant 10/11 mois. Puis mon Chatons est devenu Chat et à l’approche de sa première bougie l’envie d’un second bébé est arrivée. S’en est suivi une multitude de questions existentielles :
Vais-je l’aimer ?
Est-ce que je vais pouvoir m’occuper de deux enfants ?
Est-ce que je vais continuer de travailler ?

La fin d’année 2008 arrive, on décide de se lancer dans l’aventure bébé number two !
En février 2009 par un beau matin de la saint-valentin quelle surprise de découvrir un beau + sur mon test de grossesse !
Et là le doute s’installe, est-ce le bon choix ? Comment va le vivre mon Chat et surtout vais-je aimer ce bébé ?

Et cela m’a obsédé, vais-je l’aimer ? Vais-je l’aimer autant que mon premier enfant ?

Furetant sur les forums, j’ai discuté avec des mamans ayant eu également un bébé en septembre 2007 et l’une d’elle m’a décrit ce qu’elle avait ressenti lors de sa seconde grossesse : « tu es enceinte de ton second bébé, tu te demandes si tu va l’aimer. Tu passeras sans doute toute ta grossesse comme ça et puis tu vas te retrouver en salle d’accouchement, et tu vas voir ce bébé, tu vas le prendre dans tes bras, et là une grande vague d’amour va t’envahir et ce bébé à ce moment là tu sauras que tu l’aimeras autant que ton premier enfant ».
Un beau matin d’octobre 2009, ma Souris est arrivée parmi nous, et ce n’est pas une vague qui m’a envahit à sa naissance mais un tsunami !

Me voilà donc Maman de deux Louloutes de deux ans d’écart que j’aime autant l’une que l’autre mais de  manière différentes !

Le retour à la maison se passe et là je me rends compte que je ne peux pas accorder autant de temps à ma Souris que j’ai pu en accorder à mon Chat.  Et me voilà en train de culpabiliser de nouveau et puis je sens bien que mon Chat  est jalouse de la venue de sa petite sœur et qu’elle m’en veut, et hop encore un petit coup de culpabilité !
Et pour enfoncer le clou, il faut tout gérer, l’allaitement, les deux Miss, le ménage, les activités de la grande, la venue des copains (j’ai voulu organiser 10 jours après la naissance de ma fille un repas fait maison pour 6 personnes et j’avais été seule toute la journée avec les Miss, verdict nous sommes passés à table à 23H00 ! J’avais oublié qu’il y avait un pic de croissance à ce stade là, donc ma Souris a passé les ¾ quarts de la journée au sein !).

Et puis un jour j’en ai eu marre de culpabiliser, de passer le peu de temps libre que j’avais à ranger ma maison.
A l’occasion d’une énième crise de jalousie de mon Chat (crises normales nous sommes bien d’accord) je lui ai dit que ce n’était pas le bagne d’avoir une petite sœur, ça n’a pas stoppé les crises mais moi ça m’a fait du bien de le lui dire ! Et du coup j’ai abordé les crises suivantes de manière plus zen !
J’ai fait le deuil de tout ce temps que j’ai pu accorder à mon Chat nourrisson et que je ne pourrais pas accorder à ma Souris puisque j’avais maintenant deux enfants ! L’allaitement m’a d’ailleurs permis de passer du temps avec ma Souris surtout la nuit ! Et pour les tétées de la journée un poupon dans les bras de ma plus grande et un paquet de couches préma l’ont occupé un petit bout de temps.
Et pour ce qui est de la maison, je dirais que je suis bien moins maniaque qu’avant, je range les jouets une fois par jour et lave le sol une fois par semaine au lieu de deux !
Pendant quelques mois les copains venaient manger à la maison mais chacun préparait quelque chose et c’était beaucoup plus simple comme ça !
Et quand j’ai repris le travail, je suis devenue moins acharnée sur le bain, une fois tous les deux jours c’est bien suffisant (sauf passage au parc) et en plus c’est mieux pour la peau ! Mes grands principes en ont aussi pris un coup, pas de télé avant 3 ans, mon Chat ne bougeait pas devant Tchoupi le temps que je prépare le repas ou que je donne le sein ( le poupon ne marchait pas à chaque tétée !) donc elle a regardé le petit écran avant l’âge de 3 ans et il faut avouer que certains jours ça m’a simplifié la vie !

Bref, vous mesdames, mère de plusieurs enfants, on se pose toutes les mêmes questions !
Au final nos petits sont heureux et bien équilibrés malgré qu’ils doivent partager leurs parents, vivre dans une maison lavée moins souvent et prendre un bain un jour sur deux !

 

 

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Sandrine

    Bonjour !
    Maman de Hugo, 4 ans, cela a été très dur pour moi quand j’ai commencé mon métier d’assistante maternelle. Il avait alors 2 ans, et il m’en a fait des crises ! et puis maintenant, il sait qu’il est mon préféré, je le lui ai dit cent fois… mais, comment réagira-t-il avec un bébé qui restera tout le temps avec nous, qui sera à papa et maman cette fois? En tout cas, je suis heureuse d’avoir attendu avant de vouloir un 2eme : cela fait 4 ans qu’il nous a que pour lui, autant lui que nous en avons bien profité je pense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *