Combien de mililitres ?

Aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose que je viens de découvrir, et qui me laisse dubitative. J’ai l’impression qu’on a inventé un produit qui risque de créer beaucoup de stress chez les jeunes parents.

Il s’est développé une machine se plaçant sur le sein, mesurant le nombre de millilitres que le bébé boit, et combien il en resterait dans le sein. Je vous l’avoue au début quand j’ai vu ça, j’ai cru a une grosse blague. Mais apparemment non.

C’est vrai les premiers jours de l’allaitement, surtout si c’est la première fois qu’on allaite, on peut être un peu angoissé de ne pas savoir combien bébé prend, si la montée de lait a bien eu lieu. L’allaitement demande de prendre confiance, en son bébé, en soi. Demande un accompagnement adéquat car souvent, souvent, on a de mauvais conseils. Et j’ai peur que ce type de machine pourrait induire beaucoup d’angoisses aux jeunes parents.

Ça mesure les millilitres, d’accord. Mais est-ce que cela mesure la quantité de lait gras ou de petit lait? Est-ce que cela mesure qu’une montée de lait va être déclenchée par la succion du bébé? L’appareil mesurant avant et après la prise de bébé, alors j’en doute. Et à quoi rapporter ces mesures ? Car cela ne mesure pas que le lait maternel va toujours s’adapter dans sa composition à la croissance de bébé. Donc qu’un bébé qui ne prendrait pas autant de lait maternel en une tétée que ce qu’il prendrait en quantité dans un biberon ça n’est pas gênant car la composition du lait n’est pas la même.

L’intérêt de mesurer la quantité de lait au biberon, pour un bébé nourrit au lait maternisé (appelé aussi lait artificiel, bref les petites boites de lait en poudre pour bébé), c’est de savoir effectivement s’il a bu suffisamment. S’il boit tout on passe généralement à la quantité au dessus. S’il ne boit pas tout, on sait qu’il aura faim plus tôt et que donc non on n’est pas obligés de respecter trop d’heures d’écart entre deux biberons et que bébé n’a pas besoin de pleurer des heures pour dire qu’il a faim.
Oui clairement, c’est utile de pouvoir mesurer la quantité de lait pour le bébé qui prend des biberons de lait maternisé.

Mais pour un bébé allaité, ça va à l’inverse de l’allaitement. Car on va se retrouver stressé: il ne me reste que 100ml de lait ?? Je n’aurai jamais assez pour la tétée suivante. Alors la maman peut être tentée de sauter la tétée suivante en donnant un biberon, en se disant qu’ainsi elle aura plus de lait pour une autre tétée. Erreur ! Le corps de la maman produit du lait en permanence, et plus il est stimulé en donnant à téter au bébé, plus il produira du lait. En sautant une tétée, de peur de ne pas avoir assez de lait, certes la maman sentira plus de lait dans ses seins sur le moment de la montée de lait, mais au final ça envoie au corps le signal inverse: bébé tète moins, il faut produire moins de lait.

Il est rare que je vous parle de produit qui me déçoive. Encore plus rare si je n’ai pas utilisé le produit moi-même. Mais autant vous éviter un achat inutile, stressant et ne me semblant pas prendre en compte le fonctionnement réel de l’allaitement.
Apprenez à vous faire confiance, a faire confiance a votre bébé. Il grandit, grossit, sourit, mouille ses couches, fait des selles régulièrement ? C’est la meilleure mesure que vous puissiez faire, celle d’observer votre bébé et créer ce lien si fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *